vendredi, octobre 22, 2021

À LA UNE, ACTUALITÉ, INTERNATIONNAL, POLITIQUE

Urgent: voici pourquoi la CEDEAO à boycotte l’investiture du colonel Doumbouya, le Mali répond présent

Le colonel Doumbouya a prêté serment vendredi en tant que président de la Guinée et conduira désormais une transition politique qui devrait aboutir à la réorganisation des institutions du pays et surtout, à des élections. Lors de l’investiture de Doumbouya, la CEDEAO a décidé de boycotter et de briller par son absence.

A ne pas manquer: Mamady Doumbouya, voici sa mission après son investiture

Le Mali s’est fait représenter à Conakry par son ambassadeur en Guinée et par le colonel Malick Diaw, président du Conseil national de transition (CNT) du Mali, qui représentait le président militaire malien Assimi Goita. Etaient également présents, les ambassadeurs de France et de 19 autres pays, selon Guineenews.org.

Voir aussi: Communiqué de la ligue ivoirienne des droits des femmes

La CEDEAO a donc décidé de ne pas assister à l’investiture de Dombouya manifestant ainsi, leur désaccord avec les nouvelles autorités du pays. Cependant, si l’organisation était dans une démarche de résoudre la crise et de faire respecter ses exigences vis-à-vis de la junte, l’idéal serait d’éviter ce genre de comportement car, jusque-là, la durée de la transition n’a encore pas été décidée. Du coup, elle peut toujours être à la limite de l’exigence de six mois de la CEDEAO, même si c’est presqu’impossible.

Nous y reviendrons