Publicité
À LA UNEACTUALITÉPOLITIQUE

Selon Affi N’guessan : »La guerre de succession fera rage dans les rangs du PPA CI »

Sponsorisé

Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), rêve de la présidentielle 2025. Dans un entretien accordé au confrère Jeune Afrique et publié ce jeudi 04 novembre 2021, il se réjouit du départ de Laurent Gbagbo pour la création du Parti des Peuples Africains Côte d’Ivoire (PPA CI). Toutefois, Affi N’guessan voit une probable guerre de succession dans le parti de Gbagbo.

« Au moins, maintenant, les camps sont bien définis. Le fait que Gbagbo soit parti nous donne une plus grande marge de manœuvre. J’incarne le leadership du FPI et je suis soutenu par nos militants. Chez Gbagbo, l’incertitude domine. Personne ne sait s’il sera candidat à la prochaine présidentielle. Et s’il ne l’est pas, la guerre de succession fera rage dans les rangs du PPA CI » fait savoir Pascal Affi N’guessan.

S’il affirme qu’il « n’éprouve aucune rancoeur ni aigreur envers Laurent Gbagbo » Pascal Affi N’guessan est convaincu qu’Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo ne seront pas candidats à la présidentielle 2025 en raison de la réintroduction de la limite d’âge à 75 ans dans la Constitution ivoirienne.

Lorsque le confrère lui rappelle son isolement et l’absence du FPI de sa substance, Affi N’guessan estime que chaque leader politique connait des moments de difficulté ou une traversée du désert. « Nous ne sommes pas isolés. Nous sommes dans une phase de reconstruction. Nous avons des militants et une base électorale, qu’il faut juste remobiliser. Ce sera un des objectifs de notre congrès » se convainc Affi N’guessan.

Annonce
Publicité
Publicités

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page