vendredi, avril 16, 2021

À LA UNE, ACTUALITÉ, INTERNATIONNAL, POLITIQUE

Nicolas Sarkozy : sa première réaction après sa condamnation

Après près de trois semaines d’audience, le tribunal correctionnel de Paris a mis son jugement en délibéré au 1er mars 2021 dans l’affaire dite des écoutes.

Le procès dit des « écoutes » s’est achevé jeudi 10 décembre, à l’issue des plaidoiries de la défense des coprévenus de Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et l’ex-haut magistrat Gilbert Azibert. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 1er mars 2021.

« Cette affaire a été pour moi un chemin de croix. Mais si c’était le prix à payer pour que la vérité chemine, je suis prêt à l’accepter. Je vous ai dit la vérité pendant ces trois semaines, comme je l’ai dit en garde à vue et tout au long de l’instruction. J’ai encore confiance en la justice de notre pays. », a déclaré Nicolas Sarkozy ce jeudi soir, à la barre du tribunal correctionnel.

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy ainsi que son avocat Thierry Herzog et l’ancien magistrat Gilbert Azibert étaient jugés pour « corruption » et « trafic d’influence ». Des écoutes téléphoniques entre Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog laissent à penser que les deux hommes cherchaient à obtenir auprès d’un magistrat des informations sur une décision judiciaire concernant l’ancien chef de l’État en échange d’un poste bien placé à Monaco.

Mardi, le parquet national financier avait requis des peines sévères à l’encontre des trois prévenus : quatre ans de prison, dont deux ferme. La défense a plaidé la relaxe, pointant notamment « un désert de preuves ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *