lundi, juin 21, 2021

À LA UNE, ACTUALITÉ, INTERNATIONNAL

CPI: l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo remporte une victoire à la CPI.

Alors qu’il est attendu en Côte d’Ivoire dans le courant de ce mois de décembre depuis la remise par le gouvernement ivoirien de ses deux passeports, l’ancien président Laurent Gbagbo vient de marquer un précieux point dans la bataille judiciaire qui l’oppose encore avec la procureure Fatou Bensouda.

Dans une décision rendue publique mardi 15 décembre 2020, Chile Eboe-Osuji, le juge président de la Chambre d’appel, a répondu favorablement à une requête de son conseil, Emmanuel Altit.

Les juges de la Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale ont accepté, mardi, le reclassement comme public du document ICC-02 / 11-01 / 15-1374-Conf, conformément à la demande de l’avocat de Laurent Gbagbo faite le 10 décembre dernier.

En clair, passent de ”confidentiel” à ”public” les Observations de Maître Altit relatives à la requête de « l’accusation concernant la demande potentielle d’autorisation de son client pour compléter sa réponse au Mémoire d’appel déposée par la Procureure Fatou Bensouda et son équipe.

Sur demande donc d’Emmanuel Altit, le conseil de Laurent Gbagbo, la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale, dans l’appel du Procureur contre la décision de la Chambre de première instance I du 15 janvier 2019 a ordonné à Peter Lewis, le Greffier de la Cour, de reclasser le document ICC-02 / 11-01 / 15-1374-Conf comme public, conformément à l’article 23bis (3) du Règlement de la Cour.

Une autre petite victoire pour l’ancien chef d’État depuis son acquittement le 19 janvier 2019 par la majorité des juges de première instance qui intervient alors qu’il est très attendu par ses partisans depuis la réception d’un passeport ordinaire et un autre, diplomatique.

L’ex président a, en effet, exprimé sa volonté de regagner son pays après plus de 8 ans d’absence avant la fin de l’année 2020, avait fait savoir dans un communiqué son avocate Habiba Touré, vendredi 4 décembre dernier.

Arrêté sous les bombes en avril 2011 et transféré à La Haye en novembre de la même année, Laurent Gbagbo qui a été par la suite acquitté de tous les crimes dont il était accusé n’a jamais été aussi proche de son Mama natal.

SKT

NB: Le titre est de la rédaction.

Source: Ivoirebusiness

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *