lundi, juin 21, 2021

À LA UNE, ACTUALITÉ, SANTÉ, SOCIETE

Covid-19 : Il faut suspendre les bisous pendant les fêtes de fin d’année.

Au Burkina Faso, l’association « Faso solidarité » a appelé, mardi, à la suspension des bisous en cette période festive, afin de ne pas dresser un nouveau nid à la propagation de la Covid-19.

Le Burkina Faso comme d’autres pays de la sous-région connait une nouvelle propagation de la maladie à coronavirus. A l’approche des fêtes de fin d’année, l’inquiétude persiste quant à une nouvelle flambée de la covid-19. C’est à ce titre que l’association « Faso solidarité », créée en septembre 2020 et dont l’objectif principal est l’entraide, a appelé, lundi, à la suspension des bisous sur toute l’étendue du territoire burkinabé pour contrer la maladie.

L’association a lancé cet appel au cours d’une formation de 25 jeunes qui seront chargés de sillonner les 13 régions du pays pour sensibiliser les populations. “La statistique rapportée par le comité national de veille nous rappelle que c’est une transmission communautaire. C’est entre nous membres de la communauté que nous sommes en train de nous passer le virus. Il est donc important d’accompagner les jeunes de cette association qui luttent contre la maladie d’avoir tous les arguments nécessaires pour faire passer le bon message”indique le docteur Jean-Baptiste Yaro, médecin chercheur à la direction technique de l’institut de santé publique au Burkina Faso.

Selon le président de l’association, Tasséré Sawadogo, on peut saluer sans se serrer les mains tout en respectant la distanciation sociale et le port de masque. “Surtout nous avons dit, plus d’accolades. Les bisous-là, il faut suspendre ça”insiste-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *