Publicité
À LA UNEACTUALITÉPOLITIQUE

Cote d’Ivoire: Pour le retour du Président Gbagbo, La diaspora prépare un grand coup.

Sponsorisé

La diaspora ivoirienne entend organiser un convoi, pour accompagner le Président Laurent Gbagbo à Abidjan. Toutefois, elle attend la date de ce retour. Avant de mettre la main à la pâte. C’est-à-dire se préparer. «C’est ce qui marquera le point de chute de notre combat, dans la diaspora et notre totale reconnaissance en notre leader, quand la date sera fixée, nous y travaillerons.

Si tout est calé, nous lancerons cet appel à toute la diaspora en Europe, départ à partir de Paris», fait remarquer Pascal Logbo, l’un des vice-présidents d’Eds en France.
Il faut dire que cette diaspora a toujours été du côté du Président Laurent Gbagbo.

Dès les premiers mois de la déportation du Président Laurent Gbagbo à La Haye, le 29 novembre 2011, ces Ivoiriens et Africains vivant en France et dans plusieurs autres villes européennes se sont organisés aussitôt pour donner de la voix à travers des manifestations de mobilisation matérialisées par les marches et autres sit-in.

Ils ont dénoncé et protesté contre la tragédie de l’impérialisme occidental et du néocolonialisme français, en Côte d’Ivoire. Ils ont exigé la libération du Président Laurent Gbagbo, de tous les prisonniers politiques et de la Côte d’Ivoire des forces étrangères d’occupation.

Tant la mobilisation forte. ils n’ont jamais baissé les bras. Ils sont restés constant et les manifestations se sont poursuivies de plus belle. la perspective d’un prolongement infini du séjour en prison du Président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé devenant insupportable, pour les Ivoiriens et de nombreux Africains de la diaspora, ils décident de donner une fois de plus de la voix, cette fois-ci en se mobilisant massivement devant le Parlement européen,

Annonce

où ils ont remis un mémorandum à qui de droit, pour rappeler à la conscience des puissants de ce monde qu’ils sont en train de commettre une injustice impardonnable en maintenant, dans les chaines deux grandes figures ivoiriennes et africaines dont le seul crime est d’avoir refusé de faire bêtement allégeance à la France.

Et de dénoncer également la justice des vainqueurs en Côte d’Ivoire où plus de 700 prisonniers politiques sans jugement croupissaient dans les geôles sur toute l’étendue du territoire ivoirien. En tout cas, la mobilisation de tous les Africains, qui n’a jamais fait défaut. Depuis le vendredi 4 décembre 2020, Le Président Laurent Gbagbo a reçu ce jour, deux passeports, un ordinaire et un diplomatique des mains de madame l’Ambassadeur Nogozene Bakayoko, chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères, et de Monsieur Abou Dosso, Ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire en Belgique.

Ayant maintenant son passeport, il envisage de rentrer en Côte d’Ivoire, au cours du mois de décembre 2020, et a désigné à cet effet, le ministre Assoa Adou, Secrétaire général du Front populaire ivoirien (Fpi), pour approcher les autorités compétentes afin d’organiser son retour dans la quiétude conformément à son statut d’ancien Président de la République.

A Abidjan, son parti est à la tâche. Il prépare activement ce retour. Les populations attendent patiemment le jour du retour de leur champion. «C’est un cadeau de Noel que Dieu nous offre en cette fin d’année 2020. On va danser, boire. Et remercier le seigneur, pour ce beau cadeau. Nous allons fêter son retour. On ira à l’aéroport, pour l’accueillir.

Le jour de son arrivée, la Côte d’Ivoire va sortir massivement, pour l’accueillir. Il faut que tout le monde soit mobilisé pour son accueil. Afin de prouver au monde, que notre Président est revenu. Ce sera donc une grande fête » font-elles remarquer

Source: Le temps

Publicité
Publicités

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page