Publicité
À LA UNEACTUALITÉPOLITIQUE

Côte d’Ivoire : Les Evêques sont mécontents de l’investiture anticonstitutionnelle de Ouattara.

Sponsorisé

Les Evêques de Côte d’Ivoire avec à leur tête Monseigneur Jean Pierre Cardinal Kutwa, Archevêque d’Abidjan, ont de façon très remarquée décliné l’invitation de M. Alassane Ouattara à se rendre à son investiture à un 3e mandat anticonstitutionnel le 14 décembre 2020.

Et par le biais du Père Basile Diané, ils ont fait savoir qu’ils ne voulaient en « aucune manière cautionner la forfaiture, le mensonge, et la dictature. »
Ils sont même allés plus loin en affirmant qu’ « Aucun Ivoirien ou aucun Africain digne de ce nom ne doit alors jamais abdiquer face au faux, au trucage électoral et au viol flagrant d’une constitution. »

C’est le lieu de saluer le courage de l’église catholique ivoirienne qui s’inscrit dans la droite ligne des mises en garde du Cardinal Jean Pierre Kutwa à Alassane Ouattara dans son message le 14 novembre dernier à la cathédrale dans lequel il disait clairement « qu’il ne suffit pas d’organiser une élection confligène née d’une interprétation équivoque et suspecte de la constitution, d’en déclarer un vainqueur et de penser que la paix va advenir. »

Ainsi, après le peuple souverain de Côte d’Ivoire qui ne reconnait pas M. Alassane Ouattara comme président et qui a boycotté le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020 à 99%, après l’ensemble de l’opposition avec à sa tête Henri Konan Bédié qui a mis en place le Conseil national de transition (CNT) rebaptisé Dialogue national (DN) car gardant les mêmes attributions, c’est au tour des hommes de Dieu de ne pas reconnaitre Alassane Ouattara comme le président de Côte d’Ivoire,

et d’appeler les ivoiriens à ne « jamais abdiquer face au faux, au trucage électoral et au viol flagrant de la constitution », et surtout à ne pas « cesser de prier jusqu’à ce que se rétablissent la justice et un véritable Etat démocratique, car c’est Dieu qui peut nous sauver et doit nous sauver. »

Annonce

L’Eglise Catholique, par cette posture, vient de démontrer qu’elle a pris position pour la vérité et pour la défense des plus faibles.

Le peuple souverain de Côte d’Ivoire saura rendre toute la gloire à Dieu.

Nous y reviendrons.

Source: Ivoirebusiness

Publicité
Publicités

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page