Publicité
À LA UNEACTUALITÉEDUCATION

COTE D’IVOIRE: La FESCI crie victoire au sujet des frais de COGES et dit non aux congés anticipés.

Sponsorisé

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) a invité les élèves à abandonner le phénomène des congés anticipés par des actes de violences dans une déclaration le 15 décembre 2020 dans Ivoirebusiness a eu copie.

Dans plusieurs villes du pays en effet, des élèves se livrent à des actes de vandalisme sur leurs encadreurs et professeurs afin de réclamer le départ anticipé en congés de Noël.

La Fesci invite l’ensemble des élèves à plus de responsabilité et au respect du calendrier scolaire établi par le ministère de tutelle.

Par ailleurs le secrétaire général (SG) de la Fédération étudiante et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), Allah Saint-Clair dit Makelélé, a salué hier lors d’une conférence de presse, la suppression des frais de cotisations Coges, a-t-on également appris.

« La Fédération étudiante et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) voudrait saluer chaleureusement cette décision historique. » Pour le général Makélélé, cette suspension constitue une grande victoire après plusieurs années de lutte et de travail acharné pour « l’ensemble des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire qui, depuis plusieurs années, n’ont cessé de se battre pour l’obtenir.

Annonce

Elle est le fruit des humiliations, des blessures, des meurtrissures, des exclusions, des emprisonnements que nous avons subis » a indiqué le Sg de la FESCI.

Patrice Lecomte

Source: Ivoirebusiness

Publicité
Publicités

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page