Publicité
À LA UNEACTUALITÉINTERNATIONNAL

Construction, la Sicogi change de nom et de mission

Sponsorisé

Dans le domaine de la construction immobilière en Côte d’Ivoire, la SICOGI n’existe plus. Cette société d’État disparaît au profit d’une nouvelle structure avec de nouvelles attributions.


L’information de sa dissolution a été donnée le mercredi 15 décembre en conférence de presse de fin de conseil des ministres par le porte-parole du gouvernement. Selon le ministre Amadou Coulibaly de la Communication, des Médias et de la Francophonie, la SICOGI disparaît pour devenir « une société d’État dénommée Agence nationale de l’habitat (ANHA) ».
Cette dissolution, par décret, adopté par le Conseil, induit celle de plusieurs autres structures. Ce sont le Compte d’intérêt urbain, le Fonds de soutien à l’Habitat (FSH) ainsi que le Compte de mobilisation pour l’habitat (CDMH).

La dissolution de ces structures, a dit le ministre porte-parole du gouvernement « se fait en application de la loi de juillet 2019 qui porte sur le code de la construction et de l’habitat et qui prévoit une structure chargée de la mise en œuvre de la politique nationale de l’habitat. C’est ainsi donc qu’est créé l’ANHA en remplacement de la SICOGI. Avec pour missions de favoriser l’accès aux logements à des coûts d’accession ou de location compétitif à tous les ménages et de veiller à l’amélioration de l’entretien du cadre de vie ».

Contrairement à l’ancienne SICOGI, l’ANHA, n’est pas une société de construction et de promotion immobilière. « L’ANHA devient juste un instrument au sein du secteur de l’habitat chargé d’assurer notamment la coordination et la supervision des activités des promoteurs immobiliers privés agréés dans le cadre du programme présidentiel en cours », soutient Amadou Coulibaly.

Dans son fonctionnement, l’Agence nationale de l’Habitat aura un appui. Il s’agit du Fonds de garantie du logement social. Son rôle est « de financer les activités de l’agence, de faciliter les conditions d’accession du crédit acquéreur aux couches sociales les plus défavorisées et contribuer au financement de toutes les actions favorisant le développement de l’habitat social. À cet effet, il intègre les missions et le patrimoine de tous les mécanismes nationaux de financement de l’habitat qui dès lors sont dissous et appelés à disparaitre suite à la constitution définitive du Fonds », conclut le porte-parole du gouvernement ivoirien.

Annonce

La SICOGI existe depuis le 22 mars 1962. Elle est née de la fusion de la Société Immobilière des Habitats à bon marché de Côte d’Ivoire (SIHCI) et de la Société d’Urbanisme et de Construction de Côte d’Ivoire (SUCCI) qui, elles-mêmes sont nées avant l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

L’article Construction, la Sicogi change de nom et de mission est apparu en premier sur | 7info .

Dans le domaine de la construction immobilière en Côte d’Ivoire, la SICOGI n’existe plus. Cette société d’État disparaît au profit d’une nouvelle structure avec de nouvelles attributions. L’information de sa dissolution a été donnée le mercredi 15 décembre en conférence de presse de fin de conseil des ministres par le porte-parole du gouvernement. Selon le
L’article Construction, la Sicogi change de nom et de mission est apparu en premier sur | 7info .

Publicité
Publicités

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page