Publicité
À LA UNEACTUALITÉINTERNATIONNAL

CAN 2022: les équipes avec des sélectionneurs locaux

Sponsorisé

24 pays sont engagés dans cette compétition sportive. Mais pour la 33e édition de la CAN, 15 parmi eux vont au Cameroun avec des sélectionneurs africains.


La tendance est en vogue. Après l’Égypte qui a vu évoluer neuf sélectionneurs locaux à la Coupe d’Afrique des nations, le nombre est à la hausse à la 33e édition qui se joue au Cameroun. Quinze pays s’engagent avec des techniciens venus de chez eux. Guinée équatoriale, Iles Comores, Cap-Vert, Soudan, Tunisie, Guinée pour ne citer que ceux-là, misent sur des compétences locales.

Le Sénégal reconduit Aliou Cissé

C’est la reconduction d’Aliou Cissé au Sénégal. Après ses brillantes prestations à la coupe du monde 2018 et ensuite à la CAN 2019, cet ancien défenseur des Lions de la Teranga bénéficie encore de la confiance de son pays. Nommé en 2015, il a la charge de conduire la sélection sénégalaise jusqu’à la victoire finale et enfin offrir à son pays son premier trophée continental.

La Guinée-Bissau reprend Baciro Cande

Annonce

Baciro Cande est celui sur qui mise la Guinée-Bissau. Il n’est pas un inconnu de la sélection. Entre 2003 et 2010, il était à la tête des Djurtus. Après six ans d’absence, il a été rappelé en 2016. ‘’Mister Candé’’ comme on l’appelle dans son pays, a à son actif neuf titres de champion local avec le Sporting Clube de Bissau. Le pays compte sur lui au Cameroun pour avoir sa première victoire à la CAN.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : où sont passés les éléphants 

L’Éthiopie mise sur Wubetu Abate

Depuis 2020, Wubetu Abate est le sélectionneur des Walya, l’équipe nationale de football de l’Éthiopie. C’est d’ailleurs lui qui réussit à qualifier son pays à la 33e édition de la CAN au Cameroun. Au plan local, ce technicien a fait ses preuves. Avec plusieurs clubs, dont l’Ethiopian Coffee SC, il a déjà remporté le championnat.

Norman Mapeza pour faire rêver le Zimbabwe

Norman Mapeza est un ancien milieu défensif et est passé par le club turc Galatasaray. Bien connu de l’équipe nationale, il assure pour la quatrième fois de sa carrière l’intérim à la tête des Warrios. Cette édition au Cameroun sera une occasion pour lui de confirmer. Mais aussi de faire rêver le Zimbabwe.

Mondher Kebaier pour faire revivre 2004 à la Tunisie

Revivre la joie de remporter la CAN comme en 2004 est l’objectif de la Tunisie. Pour atteindre ce but, les Aigles de Carthage vont composer avec Mondher Kebaier. Nommé à la tête de cette sélection depuis 2019, il a réussi à emmener son pays aux barrages du Mondial 2022. Au plan national Mondher Kebaier a un titre, une coupe de Tunisie en 2013 avec un club local.

Le Burkina Faso part avec Kamou Malo

Il est double détenteur du titre de champion du Burkina Faso avec le RC Kadiogo. Kamou Malo est le sélectionneur qui, par deux fois, a tenu tête aux Fennecs d’Algérie dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2022. Nommé courant juillet 2019, c’est avec lui que le Burkina Faso part à la conquête du trophée continental au Cameroun.

La Sierra Leone veut la coupe avec John Keister

Il a dirigé la sélection sierra-léonaise d’abord en 2017, avant de quitter ce poste en 2019. Depuis août 2020, John Keister a signé son retour. Un comeback gagnant puisqu’il a réussi à qualifier les Leone Stars pour la CAN, compétition à laquelle la Sierra Leone n’a plus participé depuis 1996. John Keister est un ancien international de la Sierra Leone qui a évolué en Angleterre où il est par ailleurs.

Juan Micha pour continuer à donner de l’espoir à la Guinée Équatoriale

Avec Juan Micha, le Nzalang National, l’équipe nationale de la Guinée Équatoriale a commencé à rêver. Alors que les pronostics étaient en défaveur de cette équipe du fait de sa santé, il a fallu Juan Micha lui donner espoir. L’ex-sélectionneur adjoint en 2015 nommé en 2020, réussit à battre la Libye puis la Tanzanie courant mars 2021. Toute chose qui vaut à la Guinée Équatoriale une qualification pour la CAN. Il s’agira donc pour lui d’entretenir cette flamme d’espoir au Cameroun.

Test pour Kaba Diawara en Guinée

Son nom rime avec la consultation sur des chaînes de télé françaises, notamment Canal+. Kaba Diawara est celui qui va conduire l’équipe nationale de la Guinée à la CAN 2022. Ex-attaquant du Syli National, il a évolué dans plusieurs clubs en France. Est à son premier test à la tête d’une sélection. Il remplace le technicien français Didier Six.

Augustine Eguavoen pour la 3e fois avec le Nigéria

Pour la CAN au Cameroun, le Nigéria va avec Augustine Eguavoen, un nom bien connu du football dans ce pays puisqu’il est un ancien défenseur des Super Eagles. Il a à son actif 49 sélections et 1 but. C’est la troisième fois que ce technicien local va conduire la sélection nigériane. Il remplace Gernot Rohr dont il était l’adjoint.

Les Iles Comores préfèrent Amir Abdou pour leurs premiers pas dans la compétition

C’est la première participation des îles Comores à la CAN. Pour ce premier pas, le pays y va avec un sélectionneur local. Nommé en 2014, Amir Abdou a déjà une histoire avec les Cœlacanthes. Depuis son arrivée, la sélection affiche une bonne santé. Le pays est passé de la 193e à la 127e place au classement FIFA.

Le Mali va avec Mohamed Magassouba

Il est l’artisan d’un exploit réalisé par les Aigles du Mali. Mohamed Magassouba est celui avec qui le pays est en course pour une qualification pour la coupe du monde au Qatar. La reconstruction du football malien est son objectif et au Cameroun, il vise la coupe.

L’Algérie veut rééditer avec Djamel Belmadi

Depuis 2018 Djamel Belmadi dirige la sélection algérienne. Son travail lui fait remporter le trophée continental avec les Fennecs en 2019. Ce sacre, l’Algérie veut le revivre. Aussi a-t-elle décidé de renouveler sa confiance en Belmadi pour conduire la sélection au Cameroun.

Première expérience pour Burhan Tia au Soudan

Le pays est dans un groupe serré avec le Nigeria, l’Égypte et la Guinée-Bissau. Mais le Soudan mise sur un de ses fils, Burhan Tia pour conduire la sélection à la CAN 2022. Moins connu de tous les autres sélectionneurs, il a été nommé un mois avant le début de la compétition. Remplaçant à ce poste Hubert Velud.

Le Cap-Vert veut réitérer l’exploit de 2013 avec Pedro Leitão Brito « Bubista »

C’est en 2020 que Pedro Leitão Brito arrive à la tête des Requins bleus du Cap-Vert. Cet ancien footballeur international a une lourde tâche. Celle de réussir à faire au moins autant qu’en 2013. Date à laquelle les Requins bleus ont atteint les quarts de finale de la CAN.

L’article CAN 2022: les équipes avec des sélectionneurs locaux est apparu en premier sur | 7info .

24 pays sont engagés dans cette compétition sportive. Mais pour la 33e édition de la CAN, 15 parmi eux vont au Cameroun avec des sélectionneurs africains. La tendance est en vogue. Après l’Égypte qui a vu évoluer neuf sélectionneurs locaux à la Coupe d’Afrique des nations, le nombre est à la hausse à la 33e
L’article CAN 2022: les équipes avec des sélectionneurs locaux est apparu en premier sur | 7info .

Publicité
Publicités

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page