vendredi, octobre 22, 2021

À LA UNE, ACTUALITÉ, SANTÉ

Afrique: Les cas de Covid en Côte d’Ivoire ne font qu’augmenter depuis fin décembre

Si le pays a été relativement épargné avec 23 000 cas et moins de 140 morts recensés depuis le début de la pandémie, les mauvais chiffres de ces derniers jours inquiètent. Il est cependant encore trop tôt pour parler de deuxième vague.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

Avec plus de 800 cas en une semaine (dont 210 enregistrés pour la seule journée de jeudi), la progression du nombre de cas constatée depuis la fin décembre se poursuit. En fait, le taux de positivité qui se maintenait ces derniers mois au-dessous des 5 %, seuil qui permet de considérer l’épidémie sous contrôle, repasse régulièrement au-dessus depuis quelques jours.

La cause invoquée par le gouvernement : « l’arrivée massive de vacanciers venant d’Europe, les rassemblements festifs de fin d’année » ou le non-respect des mesures barrières. Les masques sont également devenus rares sur les visages dans les rues d’Abidjan.

Pour autant, il est prématuré de parler de deuxième vague pour l’instant. Les chiffres de ces derniers jours n’atteignent pas encore le niveau du pic de juin-juillet, lorsque le nombre de cas détectés oscillait entre 200 et 400 par jour.

La Côte d’Ivoire envisage à terme de vacciner cinq millions de personnes, 20% de sa population, et planifiait de lancer sa campagne vaccinale en avril. Mais cette semaine le ministère de la Santé a été instruit d’acheter très rapidement 200 000 doses pour vacciner 100 000 personnes « vulnérables ou exposées » dès le mois de février.